Groupe : "La Compagnie des Baladins"



Pascal Duclermortier - conte et chant ; Benjamin Macke - surtout de l'accordéon ;
Gabriel Lenoir - principalement du violon


Il était une fois, un comédien qui aimait la musique et les chants oubliés d'un ancien temps.
Il était une même fois deux musiciens qui adoraient les histoires à dormir debout.
De leur rencontre sont nés des contes, légendes actuelles portées par la musique traditionnelle, compositions récentes racontées par les récits d'autrefois.
On dit que ces trois là travaillent ensemble depuis longtemps, mais ne le répétez pas, en fait, ils jouent.



Contes à Mille Gueules
spectacle tout public, autour du monde de la mine

Du pays des gueules noires, je n'ai que des souvenirs en couleurs. Du pays du labeur et de la peine, ne me reviennent que rires et tendresse. Il faut dire que mes souvenirs de mine, je les ai entendus sur les genoux de mon grand-père. Mineur de fond, mineur de charbon, il a passé sa vie à Noyelles-sous-Lens, moitié à l’air libre, moitié sous terre... Toute mon enfance, au travers de ses récits, de ses souvenirs, j'ai rêvé la mine. J'en ai gardé une image rayonnante, nostalgique, sublimée, loin des clichés qui trop souvent dépeignent un bassin minier sombre, triste et misérable. J'ai couru dans les bowettes derrière les berlines chargées de charbon, je suis descendu au fond du monde dans une cage magique, j'ai traversé des forêts vieilles de millions d'années, contemplé l'arbre pétrifié qui supporte la terre, et même entendu le souffle rauque d'un dinosaure perdu dans une taille... Tels sont mes souvenirs imaginés.