Disque "La maison de danse"






Par chez nous, ça fait longtemps que le mouvement trad' est vivace. Beaucoup de bals, beaucoup d'échanges entre musiciens, des sessions, des associations, des clubs folks, comme partout peut-être... et peut-être pas ?
C'est aussi beaucoup de gens, beaucoup de groupes. Beaucoup de bons musiciens qui jouent pour certains depuis plus de 30 ans. On est allé voir chacun, pour leur demander ce qu'ils avaient composé. Chacun, à sa manière, a partagé avec nous son répertoire.

La Maison de Danse, c'était un collectif de musiciens et danseurs. Ils se retrouvaient un dimanche par mois à la maison de quartier de Fives (Lille) avec tous ceux que la musique et les danses traditionnelles intéressaient. Ça fonctionnait selon le principe de l'auberge espagnole, pour la bouffe comme pour la musique.
Un des événements organisé par cette association s'appelait le " concours d'airs nouveaux ". Concours de compositions, dont le jury était composé de danseurs, qui avait lieu tous les ans aux environs de Noël.
Ca a commencé en 1978 et duré jusqu'en 1988.

Pour nous, la Maison de Danse, ça représente un esprit associatif qui a perduré dans le Nord. Une espèce d'action collective qui permet aux jeunes musiciens de rencontrer les plus anciens. Une logique de partage, de transmission, tout ça.
Sur ce disque se côtoient plusieurs générations de musiciens-compositeurs. Certains sont là depuis le début du revival et ont aidé à poser les bases du mouvement folk dans le Nord, d'autres ont suivi le mouvement. Tous ont contribué à faire vivre les musiques traditionnelles dans la région.
C'est comme ça qu'on a appris, avec tous ces musiciens, c'est aussi à cela qu'on veut rendre hommage.
Avec ce disque on espère, à notre manière, participer au mouvement, apporter notre pierre à la Maison de Danse...



Pour le commander, visitez le site www.bemolvpc.com



  • 1 - Scottishes : En attendant le printemps / Papier Veiné / La petite histoire du side-car de Thomas o'Malley (Olivier Marichez / Christian Declerck / Alain Duchêne)
  • 2 - Valse : La bêcheuse (Fabien Dubarre)
  • 3 - Bourrée 3 tps : Neige (Marc Debrock)
  • 4 - Mazurka : Rue du val fleuri (Pierre Sacépé)
  • 5 - Bourrées 2 tps : Poule ou coq / Le porte-monnaie / Berry Tour (Didier Demarck / Christophe Declercq / Michel Lebreton)
  • 6 - Scottishes : Histoire de / Carbure Bémol (Didier Delehedde / Jacques Leininger)
  • 7 - Valse : Valse du rubis (Gabriel Lenoir)
  • 8 - Mazurka : RN 59 (Fabien Dubarre)
  • 9 - Bourrée 3 tps : La bourrée du conscrit (Jean-Jacques Révillion)
  • 10 - Valses : Adieu les gens / Valse à Sylvie (Christophe Declercq / Pierre Goetgeluck)
  • 11 - Polkas : Klauwaertz / La maison de danse (Jean-Jacques Révillion)
  • 12 - Scottish : L'apprenti (Julien Biget)
  • 13 - Jigs : Fishing in the Rain / Heure d'été / Trip to Aremboets (Katrien Delavier / Christian Declerck / Elise Dantin)
  • 14 - Scottish-valse : Chrysalide (Aurélien Tanghe)
  • 15 - Ballade : Au pays des monts (Didier Demarck)



"La justesse des instruments, la sensibilité des doigts sur les cordes, la dynamique du jeu, tout contribue à faire de cet enregistrement une petite perle musicale. Aurélien Tanghe (guitare) et Gabriel Lenoir (violon) rendent un hommage exemplaire à l'institution nordiste "Maison de Danse" (voir article dans TM120) et bien au-delà, à la danse en général. Il n'est à voir l'enthousiasme plus que légitime qu'ils ont soulevé à Gennetines cet été. Quand leurs cordes vibrent, en toute simplicité apparente, c'est tout le corps qui répond, des pieds à la tête."


Thierry Laplaud - Trad Magazine n°122, Novembre/Décembre 2008



"Nous les avons entendu en trio avec Benjamin Macke (Shillelagh) puis avec Benoit Guerbigny, les voici en vrai duo, juste une guitare et un violon, sans invités dans le studio, mais en bonne compagnie tout de même puisqu'un coup d'oeil à la liste des titres nous dévoile que tous sont des compositions de leurs amis de la région Nord.
Gabriel et Aurélien ne signent d'ailleurs qu'un titre chacun et, pour les treize autres, réunissent une belle affiche que je ne peux m'empêcher de vous citer in extenso (par ordre d'apparition...) : Olivier Marichez, Christian Declerck, Alain Duchêne, Fabien Dubarre, Marc Debrock, Jean-Jacques Révillion, Pierre Sacépé, Didier Demarck, Christophe Declerck, Michel Lebreton, Didier Delehedde, Jacques Leininger, Pierre Goetgeluck, Julien Biget, la regrettée Katrien Delavier et Elise Dantin.
Du coup on est même surpris de ne pas retrouver certains autres noms, mais certains des absents figurent dans les remerciements...
L'explication de tout cela se trouve dans le titre de l'album, La Maison de Danse en question étant un collectif de musiciens ayant organisé un concours annuel de composition de 1978 à 1988 et dont le duo a souhaité perpétuer la mémoire et l'esprit. Une bonne partie de ces titres sont des airs à danser (mazurkas, valses, scottish, bourrées principalement), quelques autres sont tout simplement à écouter Le violon de Gabriel semble avoir été formé un peu à l'irlandaise, avec de l'accroche et de l'efficacité dans le coup d'archet mais également un travail de celui-ci jusqu'au bout des notes, une utilisation intelligente des doubles cordes etc... Il sait également varier un peu son style d'une plage à l'autre et tel morceau sonnera un peu plus violoneux du Massif central...
Quant à la guitare d'Aurélien, elle démarre les morceaux en douceur, puis peut passer ensuite en guitare rythmique pour soutenir très efficacement le violon, surtout lorsqu'il s'agit de musique à danser et revenir en arpèges avec une tendance à bien faire sonner les cordes graves.
Un CD à écouter du premier au dernier titre, c'est à dire "En attendant le printemps" "Au pays des Monts"


Jean-Luc Matte - Infomumuses n° 9