Disque "Danse sur l'eau"






Le bal de Shillelagh, c'est la fête !
Nous avons plaisir à jouer un répertoire où se côtoient grosses scottishes et valses qui tournent, bourrées des familles et cercles qui rassemblent.
C'est aussi l'occasion de faire découvrir les danses de par chez nous, dites " flamandes ".
Depuis quelques années nous travaillons avec Estelle Bacquaert sur l'adaptation de danses folkloriques pour le bal. Ces chorégraphies, souvent récentes mais issues de la tradition, nous ont été transmises par Marie-Christine et Patrick Bollier, ou encore Renaat Van Craenenbroeck. Les Flandres, de Lille jusqu'aux Pays-Bas, les moulins, les ports, la bière, les frites... c'est tout un univers, une culture qui apparaît alors en filigrane.
Et puis à travers ce disque, c'est une certaine façon de jouer pour le bal que nous souhaitons défendre. Nous l'avons enregistré lors de quatre soirées mémorables où l'on a invité des danseurs de la région.
Pour nous, ces bals en acoustique sur la Péniche Gédéon, ces " danses sur l'eau ", resteront des moments précieux.



Pour le commander, visitez le site www.bemolvpc.com



  • 1 - Scottish - Les Douches (B. Le Tron) / Go Mauve (I. Luff)
  • 2 - Mazurka du Grand Frisé (trad)
  • 3 - Bourrée de Jenzat (trad) / Venosc (E. Elsener)
  • 4 - Boerenplof (trad)
  • 5 - Cercles - The Butlers of Glen Avenue (T. Sullivan) / Tarentelle (F. Liszt) - New Hands (A. Burke)
  • 6 - Polka de Chevroux (trad) / Polka (trad)
  • 7 - Schommelwals (A. Preud'homme)
  • 8 - De Horlepiep (trad)
  • 9 - Bourrée de l'Oïe (trad) / la Pique-assiette (trad)
  • 10 - Lievtallig Walsje (D. Veulemans)
  • 11 - De Flikkerpotpourri (trad)



"Ils ont beau avoir perdu un de leurs membres, les Shillelagh n'ont rien perdu de leur dynamisme et leur bal déverse toujours autant d'énergie "positive", sur disque comme sur scène.
Pour la seconde fois, ils ont aussi fait le choix de s'enregistrer in situ, sur la péniche Gédéon à Lille, et ma foi, ils sont dans le vrai.
La musique de bal souffre du studio. Ceci étant dit, chaussez vos plus beaux atours et en piste pour l'un des plus beaux bals folk de l'année. A Gennetines, ils ont montré leur savoir-faire. Un bal folk avec la cadence, la pêche, la rigueur... et le sourire, la convivialité.
Sur ce disque, on retrouve ces qualités, bien mise en valeur par le "live". Côté répertoire, des trads et des compos (mais pas les leurs, c'est peut-être pour le prochain), avec une incursion dans les danses flamandes ("... c'est une culture qui apparaît en filigrane"). Côté oreille, on commence dans une ambiance à la Andy Cutting mais très vite on s'en dégage. Chaque morceau a son traitement et si certains dévaluent la musique à danser, je leur conseille l'écoute de Shillelagh pour changer d'avis.
A découvrir, puis savourer et s'inscrire au club des fans. "


Thierry Laplaud, Trad' Magazine n°110




" Shillelagh est un groupe du Nord, déjà ancien (un premier CD à son actif) mais dont l'effectif a pas mal changé au fil du temps.
Leur nom laisse penser à un groupe spécialisé dans la musique irlandaise mais cela aussi n'est plus vrai et le trio actuel fait plutôt dans le répertoire bal folk comme le démontre cet enregistrement et leur passage sur le parquet de danse officiel de Saint-Chartier un soir de cette année 2006 à minuit (voir les photos sur ce site).
Comme le titre l'indique, les danseurs trouveront sur ce CD cinq airs, ou suite d'airs, flamands correspondant à des danses traditionnelles (De Horleplep, Valse) ou à des chorégraphies plus récemment élaborées (Boerenplof, Shommelwals, Flikker). Les six autres plages sont les classiques des bals folks, : scottisch, mazurka, polka, bourrées à 2 temps bourbonnaises et à 3 temps auvergnates et l'inévitable cercle circassien.
A noter que, s'il y a des compositions parmi tous ces airs, aucune n'émane des membres du groupe : les signatures sont de Bruno Le Tron, Eric Elsener, Ian Luff, Dirk Veulemans, Tony Sullivan, A. Preud'Homme, Aidan Burke et un certain Franz Liszt qui a du fréquenter Saint-Chartier bien avant nous...
Pour ce qui est de l'interprétation, bien qu'avec une formation totalement acoustique, Gabriel Lenoir au violon, Aurélien Tanghe à la guitare et Benjamin Macke au diato font dans le " gros son ", tout en énergie, très bal folk et, comme dirait T. Laplaud : on retrouve l'esprit du folk des années 70, d'autant que l'enregistrement a été réalisé en live sur une péniche. Leur bourrée à deux temps manque un peu de syncope à mon goût (comme beaucoup, je les préfère avec des croches pointées plutôt que des notes toutes égales dans le début) et je ne sens pas la cadence de la mazurka tout à fait comme Benjamin mais le reste est plutôt efficace.
Et puis félicitations au photographe et à la maquettiste pour la belle conception de la pochette et du livret."


Jean-Luc Matte - Infomumuses n°4